•  

    Exposition Simone Le Moigne Mémoire et tradition d'une vie bretonne


    votre commentaire
  •  

    Exposition Simone Le Moigne peintre de la mémoire

     

     

    Vous pouvez compléter votre visite en vous rendant à la longère de la Bégraisière où une dizaine de tableaux de Simone Le Moigne vous attendent ( tout près de la médiathèque Charles Gauthier)

    Au plaisir de vous rencontrer dans l'une au l'autre de ces expositions.

    Exposition Simone Le Moigne peintre de la mémoire

     

    Exposition Simone Le Moigne peintre de la mémoire

     

    Exposition Simone Le Moigne peintre de la mémoire

     

     

    Exposition Simone Le Moigne peintre de la mémoire

     

    A suivre...


    votre commentaire
  • Noce bretonne vers le repas

    Noce bretonne vers le repas

     

    Photo X.Liébard                           N°1137 - Huile s/toile, 1989, 65 x 81                          (C) ADAGP.Paris 2019

     

    Selon la coutume, après la cérémonie du mariage à l'église, on dansait sur la place du village ou sur le chemin qui conduisait à la ferme pour la repas. C'était la danse de la mariée ou danse du bouquet.


    votre commentaire
  • Les noces d'antan

    Les noces d'antan

    N° 1000 - Huile s/toile, 150 x 220, Collection ville de St-Herblain                                      (C) ADAGP, Paris 2019                                                                      

    Autrefois les noces donnaient lieu à un grand rassemblement : famille, voisins, nombreuses relations, et la fête durait plusieurs jours.Ici le cortège de char à bancs revient de la cérémonie à l'église, dont on aperçoit le clocher au loin à droite, et va rejoindre la ferme où il est attendu pour le repas de noce. A gauche tout en bas près du puits, un mouton décoré attend. Avant de se mettre à table les invités vont dételer les chevaux et une course va avoir lieu, le mouton est destiné au gagnant.


    votre commentaire
  • Feu de la Saint-Jean

    Feu de la Saint-Jean

    Photo Xavier liébard                             N°91- Huile s/toile, 60 x 72, 1974                           (C) ADAGP Paris 2019

     

    Simone raconte " Mon père s'appelait Jean-louis et ma mère Jeanne-Louise et ma soeur Jeanne, alors on ne "loupait" pas ça. Après le dîner, on allumait un feu énorme de fagots debout, avec de la paille par-dessous et de la broussaille par-dessus. Un des domestiques, qui chassait, mettait des cartouches sur une perche pour que ça fasse du bruit. Chez nous il faillait prier avant de danser. Le lendemain, ma grand-mère ramassait des morceaux de charbon de bois et en mettait dans chaque écurie : ça portait chance.

    (Extrait catalogue rétrospective, St-Herbalin 30 avril 27 juin 1987.)


    votre commentaire