• Bouquet dans vase à deux têtes

    Bouquet dans vase à deux têtes

        Photo X. Liébard                               N°334 - H s/T, 1978, 73x60                    (C) ADAGP Paris 2019        

    Si il y quelque chose qui énervait profondément Simone Le Moigne en période électorale c'était de voir les partis politiques s'entre déchirer au lieu de s'entendre une fois pour toutes pour construire ensemble un projet pour le bien de tous. Alors un jour elle a pris son pinceau : le vase à deux têtes c'est la France écrasée par la politique, avec des fleurs représentant les partis, les rouges qui crachent les blancs et les blancs qui crachent les rouges !  


    votre commentaire
  • Ce manoir de Campostal a beaucoup inspiré Simone Le Moigne. Je me souviens du jour où elle terminait de peindre le bâtiment. Devant il y avait une grande place sur laquelle tous les mardis était présenté le marché aux cochons. Simone me dit "Je suis bloquée je ne peux pas me décider à mettre des cochons devant un si beau manoir". 

     

    Le Manoir de Campostal 

     

     Vue de Campostal 

    Photo X. Liébard                                       N°172 - Hs/T, 1976, 65 x 81                                 (C)ADAGP Paris 2019

     

    Après mûre réflexion elle peignit quelque chose de beaucoup plus gai : le manège qu'on installait à cet emplacement pour le pardon du 15 Août.


    votre commentaire
  • 11 NOVEMBRE 2018 - Il y a 100 ans Simone Le Moigne avait 7ans et était en pension à Trégornan avec ses soeurs. Elle raconteJe me rappelle ce jour de l'armistice. La Soeur avait arrêté le cours quand la nouvelle a été sûre... Ensuite nous avons chanté tous en coeur notre joie et celle des nôtres...   

     

                        Les sonneurs de cloches                           

    BONJOUR

       Photo amateur                               N° 1050 - Gs/P, 69 x 39, 1987                              (C) ADAGP Paris 2019                                                                                                                           

    ...Les plus grandes avaient aidé le sacristain à sonner les cloches de l'église qui avaient fini par être fêlées ! Tout le reste de la journée nous avons chanté. Mais nous pensions aussi à celles qui étaient en deuil et nous avons récité le De profundis pour les pauvres martyrs."


    votre commentaire
  •  1980 - Simone vient de s'installer 17 Allée Pablo Picasso, après avoir vécu 5 ans rue de la Mayenne à St-Herblain. Le fait d'être sous l'égide de ce grand peintre ne la rassure pas plus que ça, la peur est toujours là malgré toute la joie que lui procure le fait de peindre. Sa porte d'entrée 

                                                                    L'ANGE GARDIEN 

                                          l'Ange gardien

     Photo : Xavier Liébard      Sans N°- Hs/contreplaqué, 167x64, 1982    (C)ADAGP Paris 2019                                                   

    est vitrée, elle décide donc de poser un volet intérieur en contreplaqué et de le décorer recto-verso. L'extérieur sera vert et à l'intérieur prendra place l'ange que voici. Un ange très bienveillant et attentionné puisqu'il ira jusqu' à lui conseiller de ne pas oublier de regarder dans l'oeilleton avant d'ouvrir sa porte.!

          Quand j'ai découvert l'ange il n'était pas encore dans les nuages. Par la suite Simone m'a expliqué qu'elle a dû faire ce rajout car les jambes nues de ce personnage céleste avaient scandalisé l'une de ses visiteuses !!! 

         C'est la première fois et je crois la dernière fois qu'elle s'est ainsi laissée influencer! 

                               

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique