• Quelques considérations sur l'art naïf:

     

    "La science est presque toujours fatale à l'artiste, les moyens de rendre avec facilité l'entraîne à la manière. Les écoles n'enseignent guère autre chose. Une poignée d'inspiration naïve est préférable à tout."

                                                            Eugène Delacroix

    "Gardez toujours cette bienheureuse naïveté, cette charmante ignorance..."

                                                             Ingres

    "La vérité, c'est que l'art moderne en tant qu'art abstrait est à l'heure actuelle acquis. L'art non moderne en tant qu'art conventionnel n'est plus capable de véritable recherche....Il n'y a aucune recherche anti-moderne chez les jeunes, et il se trouve que, pour des raisons très mystérieuses ce qui s'est appelé l'art naïf est aujourd'hui ce qui touche le plus profondément le grand public.

                                                             André Malraux

                                    (20 nov 1968, inauguration du Palais du facteur Cheval)

    "Les naïfs ne deviennent des naïfs que dans la mesure où ils ont quelque chose à dire, quelque chose d'énorme, de fatal, d'écrasant, plus fort que leur petite personne, et qu'il finissent par réaliser tôt ou tard, par leur propre moyen, sans aide de qui que ce soit, en inventant, par conséquent, leur propre sémantique, leur propre langage, leur propre technique, avec cette espèce de tendresse que l'on nomme bêtement "maladresse" et qui n'est qu'une forme de l'amour".

                                                               Anatole Jakovsky

     "Les peintres naïfs sont des conteurs nés. La vision du monde, le moindre évènement, du fait le plus simple qu'ils retranscrivent sur la toile n'est pas "fabriquée" pour le tableau. Elle existe vraiment, elle est inhérente à leur personnalité. Et je dirais même qu'il est bien regrettable de ne pas accompagner chaque tableau naïf d'un commentaire du peintre, comme pour certaines oeuvres  de Rousseau jadis."

                                                               Marie-Christine Hugonot

                                         (extrait de "La peinture naïve en France" Ed sous le Vent.

                                                            

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires